Préparer sa maison

Quelques conseils

  • Je fais rentrer la lumière du soleil dans les pièces le plus possible,
  • Je chauffe l’habitat à 19-20°C,
  • J’humidifie l’air avec un récipient d’eau que je change régulièrement,
  • J’aère régulièrement tout l’année (environ 15 minutes par jour),
  • Je fais attention au « tabagisme passif » en ne fumant pas à l’intérieur,
  • Je peux effectuer des sorties dès le retour à la maison (j’évite les lieux fermés trop fréquentés),
  • J’évite d’utiliser les téléphones portables à proximité de mon nourrisson.
Une maison sécurisée pour prévenir les accidents domestiques après la sortie

La maison reste le principal lieu à risque pour tous les enfants de moins de 4 ans. Pour les bébés de moins de 1 an, la cuisine, la salle de bain ou la chambre concentrent le plus de dangers. Pour les enfants âgés entre 1 et 4 ans, la cuisine et la salle de séjour sont les pièces les plus dangereuses.

Les accidents domestiques sont la première cause de mortalité infantile (de la naissance aux 1 an du bébé) en France. Les enfants de moins de 4 ans sont les plus touchés par ce phénomène, ils représentent en effet 65% des décès des enfants de moins de 4 ans. Pour les prévenir, des équipements adaptés et une éducation précoce au danger s’imposent. Cet effort explicatif des parents permet à l’enfant de faire l’apprentissage de sa propre autonomie. De même, contrairement aux idées reçues, un bébé ne doit pas toujours expérimenter un danger pour le comprendre… Confiance et fermeté sont ainsi les règles de conduite à adopter.

Sécurité et prévention des risques domestiques : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/462.pdf

Chez les jeunes enfants, la sécurité est une affaire de tous les instants qui implique une vigilance extrême de la part des parents et une responsabilisation dès le plus jeune âge…

Pour sécuriser votre intérieur, certains accessoires vont être très utiles : couvercles recouvre-plaques, clips verrouillés pour les prises électriques, protège-coins de table, amortisseurs de porte pour protéger les doigts, bloque-porte ou tiroir, babyphone, barrière d’escalier…

Adoptez de bons réflexes : placez toujours la queue de casserole tournée vers le mur, ne laissez pas de sac plastique ni de couteaux tranchants à la portée des jeunes enfants, isolez les produits dangereux en hauteur, dans un meuble fermé à clef. Idem pour les médicaments, parfums (alcools) et cosmétiques… Dans la salle de bain, ne laissez jamais des objets électriques branchés et, au moment du bain, vérifiez la température de l’eau grâce à un thermomètre (le robinet thermosensible peut être une solution).

En matière de sécurité, rien ne vaut la prévention.

Quelques conseils de sécurité à l’extérieur de la maison

Premiers pas riment avec premiers dangers. Quand bébé se déplace dans le jardin, surveillez ses moindres déplacements, car certaines plantes peuvent être toxiques (muguet, azalée, laurier-cerise…). Prenez l’habitude de ranger systématiquement votre matériel de jardin (barbecue, instruments de jardinage…). Pour les piscines, un dispositif de sécurité est obligatoire, ceux à barrière ou les abris rigides sont à recommander ; ils peuvent être renforcés par une alarme sonore.

En ballade, surtout en été, crème écran total, chapeau et lunettes solaires adaptées à bébé ne doivent jamais quitter votre sac. En vacances, n’oubliez pas d’emporter du paracétamol en cas de fièvre, de la biafine, une crème antimoustique et/ou moustiquaire, un diffuseur électrique insecticide, une pommade apaisante en cas de piqûre d’insecte, du désinfectant, des pansements… N’oubliez pas, enfin, de vérifier si les vaccins sont à jour avant votre départ.

Contrairement aux idées reçues, les cas les plus fréquents de morsures concernent les labradors ! De façon générale, quelle que soit leur nature (pacifique ou agressive), les chiens représentent un danger potentiel si vous n’apprenez pas le respect de l’animal à votre enfant, qui a tendance à jouer avec lui comme avec une peluche… Certains agissements peuvent agacer voire blesser l’animal : l’enfant vient jouer avec lui alors qu’il mange, l’animal est effrayé par mégarde… Les chats sont également déconseillés pour les jeunes enfants en raison de leur nature imprévisible (morsures, griffes).

La sécurité passe aussi par la prévention et la mise en garde sur les risques encourus à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison. Quel que soit le dispositif de sécurité mis en place, il n’est d’aucune utilité si aucun message préventif ne l’accompagne. Tous ces équipements ne doivent pas remplacer une explication doublée de règles qui permettront à l’enfant de développer sa propre autonomie.

Cette éducation aux risques doit inciter un enfant à plus de vigilance, surtout lorsqu’il sera dans une autre maison que la sienne, moins “sécurisée”, où il aura moins tendance à se méfier des coins de table ou d’une porte-four qui ne sera pas double-vitrée… Dès le plus jeune âge, un enfant est assez intelligent pour comprendre les dangers potentiels, alors faites-lui confiance !

Votre rôle quotidien est de l’informer sur tous les dangers qu’il peut rencontrer : baignade, prises électriques, appareils de cuisson,… Quelques conseils de sécurité vont transformer votre enfant en un petit être prudent et conscient des risques qui l’entourent.